En 2019 notre expo sera le 16 juin et nous vous présenterons la marque Peugeot et ses dérivés Simca Talbot.....

Nombre de visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui209
mod_vvisit_counterHier131
mod_vvisit_counterCette semaine340
mod_vvisit_counterSemaine dernière949
mod_vvisit_counterCe mois1984
mod_vvisit_counterMois dernier2568
mod_vvisit_counterToujours712707

2017 Sortie d'été dans le Cantal

 

 

 

Départ dès 7 heures de Pélussin : c’est tôt mais le Cantal est loin surtout si on ne prend pas le plus court chemin mais que l’on veut découvrir des routes et paysages magnifiques !!!

 

Traditionnel et attendu « café, croissants » à l’Espace Paysager de la Sablière de La Talaudière.

 

En route par la plaine du Forez et le Haut-Forez pour nous arrêter à la Distillerie Abiessence à Verrières en Forez.

Dommage, dans la montée le ciel couvert ne nous a pas permis pas permis de profiter de la magnifique vue sur la plaine.

Découverte de la Distillerie et des explications de notre guide sur les produits issus de la sylviculture mais aussi de toutes les plantes « locales ».

La route nous conduit ensuite vers le Volcan de Montpeloux par le Col de la croix de l’homme mort (1163 m.), le Col des Sauvages.

Nous voilà à notre coin pique-nique: avec apéro offert par le VARP.

Du soleil, la vue sur le Volcan, peut-être une petite sieste…

Notre itinéraire nous fait emprunter la Vallée de la Dore puis de belles routes en sous-bois : ça grimpe et bien sûr ensuite ça redescend !!!

La route flirte longtemps avec une voie ferrée désaffectée mais qui donne envie parfois d’emprunter le tunnel en face pour « couper court ».

OUF nous sommes dans la plaine et un petit arrêt au plan d’eau de Champagnac le Vieux est le bienvenu.

Azérat où nous attend « notre » Mosaïste Contemporaine est à quelques kilomètres et nous y arrivons.

Petite erreur de guidage vers la Salle Polyvalente qui nous fait stationner sur les places du village. Un peu de marche à pied (pardon pour ceux qui ont quelques difficultés à marcher).

 

Toutes ces transparences n’est ce pas beau avec les lumières en arrière !!!


Mais la route a été longue et donc l’arrivée à notre « Grand Hôtel de la Poste à Massiac » n’aura déçue aucun. A Massiac l’hôtel ne pouvait qu’être « grand » !!!

Les téméraires vont pouvoir profiter de la piscine.

Au restaurant il n’est pas question de fatigue et les conversations vont bon train…

 

En route pour notre « Parcours Cantalou ».

Blesle : beau village avec une guide documentée et sympathique.

 

Une pensée à méditer : « en regardant l’heure qu’il est pense à la mort et tiens toi prêt » mais on n’est pas pressé et pour le moment l’heure nous suffit…


A nous les petites routes du Cantal et les petits hameaux bien calmes.

Une petite surprise le panneau indiquait « Travaux à 0 km. » et aucune déviation alors demi-tour à 2 km. pour le groupe de tête mais tant mieux puisque le nouveau trajet nous a fait découvrir le Col de la Vazèze (1295 m.) et les paysages magnifiques de La Planèze.

Les vaches n’ont jamais du entendre parler de la « ferme des 1000 vaches » : ont-elles à le regretter ?

Encore de magnifiques paysages en passant au Col du Fortunier et arrivée au Buron des Estives.Décor magnifique, repas au top, service, patron et surtout patronne charmants.

Décor magnifique, repas au top, service, patron et surtout patronne charmants.

 

 

Cela valait bien une photo du groupe au complet (est-on bien 51 ? et non puisqu’il manque Jean-Pierre promu généreusement reporter !!!).

La Cascade des Estives… Peu auront voulu goûter de la qualité de l’eau garantie « sans algues ni bleues, ni vertes ».

 

Seul, téméraire, exemplaire !!!


 

Dur, dur de trouver une fromagerie qui accepte un groupe de 50 personnes ! Mais nous avions été bien conseillés par la patronne du Buron.

Le fromage est-il bon ? Les explications par les membres du GAEC et leurs familles ont –elles répondues à toutes vos questions ?

On ne s’en lasse pas !!!

 

Un parcours de retour un peu insolite par la Vallée de l’Alagnon avec à gauche les « cultures en terrasses de Molompyze ». Oui, oui à gauche et non pas à droite comme écrit dans le Carnet de routes…

 

Tout cela pour découvrir la Chapelle Sainte Madeleine à Massiac.

Nous devions avoir un guide !!! mais nous avons pu profiter du point de vue magnifique et aussi respecter les consignes de sécurité : les chutes sont fatales.

 

Retour à l’hôtel…

Mais aussi beaucoup ont décidé de visiter à la veillée le « Musée Elise Rieuf ». Des tableaux mais aussi et surtout notre « guide » qui nous a fait découvrir le seul musée des « femmes peintres » et partager sa passion communicative. Bravo

Le dernier jour !!!

Départ pour le Plateau d’Ally sous un ciel bien maussade et bien menaçant. Dommage la montée surplombe la Vallée de l’Alagnon et la vue est magnifique…

 

Le plateau d’Ally et ses 38 éoliennes mais aussi ses moulins à vent dont le Moulin de Pargeat parfaitement restauré et les explications de nos guides.

 

Retour peinard par la vallée de l’Allier en essuyant quelque orages (tant pis pour les décapotables) mais il semble que ce n’était pas terrible…

 

Repas au Chardon Bleu à Chaspinhac : bonne cuisine fine et recherchée. Un village bien tranquille sur la route du retour avec une rencontre insolite et non prévue !

Quelle idée de s’écarter de la route pour faire un arrêt à la gare de Raucoules : ancienne ligne Dunières-Saint Agrève !

Une rencontre avec des matériels d’autrefois… Les explications par un passionné (bénévole) de l’association qui fait revivre cette ligne et les matériels dont certains sont du 18ème siècle.


 

La fin approche et le pot de séparation à L’Auberge du Grand-Bois met un point final à ces 3 jours de balades et découvertes dans la meilleure ambiance.

 

Que de bons souvenirs et à l’année prochaine….

 

Texte: Marie-France, Christiane, Antoine.

Photos: Jean-Pierre.

 

Nouveau Calque...
Nouveau Calque...

Link1 | Link2 | Link3

Copyright © 2018. All Rights Reserved.