En 2019 notre expo sera le 16 juin et nous vous présenterons la marque Peugeot et ses dérivés Simca Talbot.....

Nombre de visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui162
mod_vvisit_counterHier209
mod_vvisit_counterCette semaine1091
mod_vvisit_counterSemaine dernière779
mod_vvisit_counterCe mois2309
mod_vvisit_counterMois dernier5992
mod_vvisit_counterToujours747128

Sortie printanière 2019

Sortie printanière du VARP au Musée du tissage à Bussières

Dimanche 28/04/2019  180 km

 

Cette sortie n'avait de printanière que le nom et c'est sous une «petite bise frisquette» que  les participants ont partagé un café-croissant dans le parc de la mairie de St Maurice sur Dargoire. Ces quelques gorgées de boisson chaude étaient vraiment les bienvenues.

Puis, par les petites routes des monts du Lyonnais et de la plaine du Forez, le joli défilé de nos anciennes (une quinzaine de véhicules) s'est rendu à Bussières (42). Là, une équipe bénévole de tisseurs passionnés nous a accueillis et accompagnés dans leur musée. Ils y font revivre des métiers à tisser anciens qui ont longtemps «battu» dans cette région.

Sous les commentaires très précis et très documentés de nos guides, nous avons parcouru la riche histoire du tissage et du textile à Bussières et ses environs : La prestigieuse industrie de la soie est d'ailleurs toujours d'actualité au village.

La robe de mariage de Grace Kelly a été confectionnée dans des tissus fabriqués  à Bussières et des dentelles brodées aux établissements Goutarel de Chavanay. Une fidèle reproduction a émerveillé nos yeux de couturières ...et de couturiers !

Le fonctionnement des métiers, qu'ils soient en miniature ou réels, a passionné les mécaniciens ...et les mécaniciennes du club, Toute l’évolution des techniques du tissage à travers les temps est retracée par la présentation de nombreux métiers,  tous en parfait état de marche, du plus rudimentaire au plus rapide (à jet d'air), sans oublier le célèbre métier «Jacquart». Et nous avons pu constater, à la vue des compétences et de la dextérité de nos guides, que tisseur est un vrai savoir faire...

… et même, un véritable métier d'art, à en juger les merveilles obtenues.

Le temps passe vite ...il ne s'agit pas d'être en retard pour la fricassée de cuisses de grenouilles ! La table est bonne au restaurant du chêne à Violay ! !

 

Aussi, les conversations vont bon train. Dehors la météo se gâte un peu et quelques averses de grésil nous donnent envie de prendre notre temps. On décide que la Tour Matagrin n'aura pas l'honneur de notre visite...

On préfère se remettre en route et faire le chemin du retour en empruntant un itinéraire qui suit la ligne de partage des eaux « Atlantique - Méditerranée » . Ces hauteurs nous offrent, à plusieurs occasions, des vues splendides, tantôt sur la plaine et les monts du Forez, tantôt sur Lyon et la vallée de la Saône, ...ou parfois aussi, sur le massif du Pilat. Un regret :  les nuages ne nous permettent pas d'apercevoir les Alpes.

 

Mais en définitive, une bien belle sortie ...et toujours aussi sympa !

 

Texte et photos Jean Paul L Jean Pierre C

Link1 | Link2 | Link3

Copyright © 2019. All Rights Reserved.