En 2019 notre expo sera le 16 juin et nous vous présenterons la marque Peugeot et ses dérivés Simca Talbot.....

Nombre de visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui217
mod_vvisit_counterHier131
mod_vvisit_counterCette semaine348
mod_vvisit_counterSemaine dernière949
mod_vvisit_counterCe mois1992
mod_vvisit_counterMois dernier2568
mod_vvisit_counterToujours712715

2015 La marque Renault et ses Dérivés

Malgré un temps maussade, public et exposants ont répondu présents.

Dimanche 14 juin 2015, le VARP organisait sa 16ième exposition de véhicules anciens à Pélussin. Le thème exclusif de cette année était « la marque RENAULT et tous les véhicules dérivés» . Autos, camions, autocars et tracteurs agricoles de la marque au losange étaient invités à se réunir dans les rues du village. Les véhicules anciens en dehors de ce thème étaient toutefois les bienvenus et ainsi, environs 150 véhicules de toutes marques ont stationné, tout au long de la journée, sur un parking qui leur était réservé dans l'enceinte de l'exposition.

Si le soleil brilla par son absence, le crachin du matin, comme les averses de l'après midi ne dissuadèrent pas les propriétaires de véhicules pour répondre présents à l'invitation des organisateurs et pour venir, comme promis, participer à l'exposition. De même, malgré ce temps maussade, le public, certes moins en nombre que d'habitude, se montra tout de même très fidèle et intéressé.

Tout au long de la journée des animations étaient prévues : travail à la forge, montage ludique d'une roue de char, présentations artisanales d'un carrossier, d'un rectificateur moteur, d'un sellier, expositions de modèles réduits, jouets en bois, et animation burlesque d'une 4L « à rallonge » sans oublier l'orgue de Barbarie et les chansonnettes de l'ami François

 

 

les autos :

Environs 130 véhicules Renault ou apparentés étaient présentés, classés par catégorie.

Sur l'Esplanade St Jean, une RENAULT AX de 1912 et 2 véhicules lourds du Musée des Sapeurs Pompiers de Lyon ( un premier secours sur châssis Renault UCE de 1933 et un fourgon-pompe grande puissance sur châssis Renault YFA de 1934) tenaient les places d'honneur. Ces véhicules, en parfait état, témoignaient  d'un grand savoir-faire dans leur conservation ou restauration. Ils étaient accompagnés par une pimpante Renault R8 du SDI du Rhône équipée en véhicule de liaison.

Dans la rue toute proche,  une douzaine de voitures d'avant Guerre (une MT torpédo de 1924, quatre Primaquatre torpédo,  cabriolet, berline et camionnette de 1931 à 1936, trois Monaquatre coupé docteur, boulangère, coupé découvrable, une Vivasport cabriolet, et quatre Juvaquatre (berline, coach, breaks vitré et tôlé) illustraient la production de l'époque de Louis Renault. Les voitures de la« Régie Renault »  de l'après Guerre et des années 50 suivaient avec une dizaine de 4cv d'années-modèles tous différents, trois dauphine ou Ondine et deux Frégate Transfluide.

 


Les autos des années 60 à 80 étaient présentées dans la cour du collège St Jean : 8 cabriolets Floride et Caravelle, une dizaine de R8 et R10, les éternelles 4L dont une 4x4 Sinpar, R16, R5, une gamme de quatre R12 (berlines, break vitré, break tolé), R9 dont un cabriolet Alliance, R15, R18 dont une 4x4 Turbo, R20 et R25.

les utilitaires :

Il est de tradition à Pélussin de faire une large place aux véhicules utilitaires. Le plus ancien, un Renault en état de sortie de grange, affichait gaillardement ses 100 ans. Fabriqué en 1915, ses tout premiers tours de roues ont dû le mener en direction des champs de bataille de la première guerre mondiale. Rescapé de cette aventure meurtrière, il était présenté en version plateau dans son jus mais complet (le moteur démonté n'avait pas été amené sur l'exposition). Il avait pour voisin un tracteur Berliet TR280, de 70 ans son cadet, présent sur cette exposition pour illustrer la fusion Berliet-Saviem. sous le nom de Renault Véhicules Industriels, le TR280 ayant été repris, sans modification notoire, dans la gamme RVI . Deux Galion (un plateau et un plateau ridelles bâché) avaient la lourde charge de représenter la lignée des camions de la Régie Renault, deux SG3 (là aussi, un plateau et un plateau ridelles bâché) pour la lignée des petits camions Saviem, une Colorale camionnette pour les petits utilitaires de la Régie, un fourgon B90 pour RVI et un Jeep Cherockee distribué à l'époque par Renault.

Les chaînes de fabrication des autocars Saviem d'Annonay étant toutes proches et ayant marqué l'histoire industrielle de la région, il se devait qu'un autocar Saviem soit présent à Pélussin : ce fut donc le modèle S45 présenté par la dynamique association « La Vanaude » du Musée de l'Autocar de Vanosc (07).

A noter, la mise en route du treuil de la dépanneuse du Garage Mousset de Pélussin (années 50), animé par un moteur Vespa monté sur une Nervastella coupée en camionnette artisanale : le remorquage d'un tracteur ne lui posant aucun souci, il fit l'attraction de l'après midi dans le nuage des vapeurs d'échappement de son 2 temps.

Enfin une dizaine de tracteurs « orange » témoignaient de l'activité de la marque Renault dans le domaine agricole pendant les 30 glorieuses : un AVF de 1939, deux R3041 essence de 1948 et 1949, deux D30 de 1956, un D22 de 1960, un N73 de 1961 et deux vignerons V73 de 1964 et 1968, sans oublier un surprenant enjambeur Bobard animé par un moteur de Renault 4cv.

Le plateau sportif :

Un effort tout particulier a été fait pour constituer un plateau de véhicules sportifs représentatif de l'histoire de Renault et du sport automobile, notamment avec les deux marques mythiques que sont Gordini et Alpine. Chronologiquement, on pouvait découvrir une 4cv 1062 sport, une 4cv 1063 (reproduction), un élégant coupé Autobleu, une Dauphine 1093 (reconstruction), une dauphine Gordini, trois R8 Gordini, des Alpine A110 1600, 1800 et GT4, des R5 (Turbo, Alpine, ou Alpine Turbo), des Alpine A310 et GTA , et une R21 Turbo qui fermait la marche avec le groupe des « proto » : Dauphine type Quéron et R8 « course de côte ».

Malgré l'eau du ciel, la cuvée 2015, par la qualité des véhicules présentés, restera un grand cru. On tirera un premier coup de chapeau à tous les propriétaires de véhicules qui, malgré les prévisions météorologiques de la semaine, n'ont pas pas renoncé au plaisir de se  réunir et de rassembler leurs véhicules. Mais aussi, on n'oubliera pas un second grand coup de chapeau en direction du public qui, malgré les averses n'a pas renoncé à se déplacer pour le plaisir de contempler les véhicules de ce beau « musée d'un jour » proposé par les bénévoles du VARP.

Link1 | Link2 | Link3

Copyright © 2018. All Rights Reserved.