En 2019 notre expo sera le 16 juin et nous vous présenterons la marque Peugeot et ses dérivés Simca Talbot.....

Nombre de visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui288
mod_vvisit_counterHier131
mod_vvisit_counterCette semaine419
mod_vvisit_counterSemaine dernière949
mod_vvisit_counterCe mois2063
mod_vvisit_counterMois dernier2568
mod_vvisit_counterToujours712786

Sortie dégommage 2014 St Etienne

Première sortie de l’année 2014, « le dégommage », le 16 mars, rassemblement sur la place du 8 mai à Pélussin, d’une vingtaine de véhicules au petit matin, accompagnés du soleil et d’un brin de fraîcheur.

Organisé par les familles Brossier et Caillet , avec pour circuit la Croix de Montvieux, la Terrasse sur Dorlay, St Paul en Jarez. Direction St Chamond, la Talaudière, traversant la Tour en Jarez, avec pour destination St Étienne.

 

Surprise, un mineur Jacky avec sa pioche sur l’épaule, faisant du stop à la Terrasse sur Dorlay, nous emmena à la Mine de St Étienne

 


 

 

En arrivant sur l'aire d'accueil de la mine à St Étienne, Maurice installa la table, prépara café et croissants, sur fond de causette.

 

Nous voici devant les bâtiments d’entrée de la mine, nous retrouvons le guide, accompagné des organisateurs VARP.

 

A l’entrée, une série d’affiches indiquant la prudence aux travailleurs.

Les passionnés écoutent le guide dans la salle des vestiaires, appelée « salle des pendus »

Tous pris d’en savoir plus, nous ne quittons plus le guide, et celui-ci nous emmena au chevalement, l’ascenseur qui descend au fond des mines.

Et tous ces fervents Varpiste, sont équipés pour descendre, mais, mais, ils n’ont pas écouté les consignes, ils leur manquent des équipements, pensez à ce que vous a énuméré le guide pour les mineurs, réfléchissez, nous en reparlerons plus loin ;

aller, aller tous aux charbons …

 

 

Après une descente de 700 m, c’était les profondeurs de celles de St Étienne, descente très rapide d’ailleurs, vous l’avez sûrement remarqué, oui, nous avons fait plus court. Jean-Pierre Delaigue nous ouvre les galeries.

 

Nous voici en compagnie de ces forçats,

 

Rectification par le guide, les chevaux ne finissent pas leur vie dans les galeries, s’ils ne sont pas assez productifs ou fatigués, ils les remontent pour les vendre aux paysans des environs.

 

Après 1 h 45 de promenade dans les galeries, où nous avons découvert le travail harassant de tous ces hommes et même des enfants.

Dites à toutes vos connaissances d’aller rendre visites à la reconstitution de ces lieux qui mérite un arrêt, et plus est, fait partie de notre Patrimoine.

www.musee-mine.saint-etienne.fr

 

 

Nous voici à l’air libre, devant différentes machines.

Alors, avez-vous remarqué ce qui manquait aux apprentis mineurs, « à la descente aux charbons ».

Eh bien, eh bien, c’est vrai, ils ont été dispensés, mais une fois que l’on descend, on ne remonte que le soir (et ils ont dû tous gratté le charbon avec leur lime à ongles). Eh oui, ils ont le casque, mais pas la pioche et la torche. Avez-vous bien suivi les commentaires du guide. ?

 

 

Le meilleur arrive, les Varpiste ne se sont plus quittés pour arriver au restaurant découvert par Andrée et Pierre nos organisateurs assisté de Simone et Jacky,                et personne ne s’est perdu…

 

 

Nous nous sommes installés à table, pour ne plus y bouger, après nous être instruits, nous nous sommes restaurés, reposés, pour ne plus pouvoir partir. Mais, mais il faudra bien rentrer…

 

 

Et le départ se décida, Éric prit les devants, toujours accompagné d'un compagnon que l’on ne pourrait pas se séparer, eh bien, le beau temps.

 

 

Nous fîmes un détour vers le barrage de Grangent.

 

 

L’aire d’accueil au-dessus du barrage a été prise par tout notre cortège, pour le plus grand plaisir de visiteurs venant admirer ces véhicules anciens et discuter avec nous.

 


 

 

 

Dans une discussion tout ’azimut, où le plaisir se faisait vraiment sentir, et comme si un clairon sonnait, notre attention a été retenue. !

 

Françoise fait déguster le breuvage maison de  Simone

 

Et puis, un dernier, avant de repartir, de l’eau pétillante pour la digestion.

 

Un dernier moment de détente, avant de reprendre la route inverse.

 

 

 

Ce n’est qu’un retour, pour un prochain départ. Nous avons fait un arrêt à la sortie de St Étienne, pour vraiment remercier (mettre les prénoms) qui nous ont ouvert la route à notre sortie.

 

 

Texte et photos Jean Pierre C

Link1 | Link2 | Link3

Copyright © 2018. All Rights Reserved.